Evaluation de prix d’une machine d’occasion

prix machineIl est très difficile d’établir un prix pour une machine d’occasion.Il n’y a pas d’argus sur une majorité des secteurs mais certaines règles aident les clients à déterminer un prix.Ne pas hésiter à demander le prix d’achat initial.

Dévaluation immédiate (-20/-30%)– dès son achat, une machine perd une partie de sa valeur à l’instar des voitures.En gros, on peut penser qu’une machine neuve perd 20% à son achat, 30% durant sa première année.Il est bon de connaître le prix actuel d’une machine similaire.

Ex : un client achète un tour CN en 2002, l’installe chez lui, le tour ne pourra se revendre que 80% max dès les premiers jours, au bout d’un an, si la garantie saute, elle ne vaudra plus que 70%.

Rareté de la machine (+20/-20%) – une machine rare (de par son fabricant, type, options…) gagne ou au contraire perd en valeur.Si elle est trop spécifique, trouver un acheteur sera difficile.De même, une machine commune perdra de la valeur (trop d’offres disponibles).

Ex : le même client a opté pour une puissance de broche maximale qui rend la machine rare.Les acheteurs seront particulièrement intéressés par ce point. Toutefois, si la machine est bridée pour ne travailler que sur un type de pièces précis, l’utilisation restreinte fera perdre de la valeur à la machine.

Options et outils (+20/-10%) – certaines options valent cher sur une machine et peuvent quasiment doubler son prix.Il est important de les connaître afin de bien évaluer la valeur du tout.De même les outils donnés avec ont généralement un impact.Négativement, la difficulté de trouver des outils spécifiques plus produits peuvent dévaluer la machine.

Ex : le même client a fait installer une CN spéciale qui a augmenté son cout d’achat de 20%.De plus, il inclut tout l’outillage avec la machine.Le tout gagne en valeur.Toutefois le mandrin est irremplaçable et difficile à trouver. L’acheteur prend un risque.

Age et heures de travail (-50%) – L’âge joue beaucoup sur le prix d’une machine.Certains types se dévalueront beaucoup avec le temps (technologies avancées), d’autres garderont leur valeur (techniques lourdes).Le nombre d’heures de travail, souvent enregistré sur les machines importantes donnera une bonne explication sur l’état de la machine (c’est un peu le compteur kilométrique d’une voiture).Sinon, il est toujours possible de demander en combien de shifts de 8 heures la machine travaillait.

Ex : la CN du tour précédent rendra obsolète la technologie de la machine dans 10/15 ans.Toutefois, le tour vertical traditionnel du même client, lui ne se dévaluera que lentement.

Entretien, rénovation, normes (+40%-30%) – Une machine bien entretenue peut conserver l’essentiel de sa valeur.Ainsi, les carnets d’entretien, les réparations ou même la révision ou rénovation d’une machine influeront beaucoup sur son prix.Finalement, toutes les machines travaillant en France doivent être aux normes de sécurité en vigueur. Cela n’est toutefois pas le cas dans la pratique mais les entreprises demanderont régulièrement à ce que la machine convoitée soit aux normes.Certains revendeurs pourront s’en charger, d’autres proposeront une vente en état.

Coûts d’acquisition et conditions de vente (-15%)- Chaque vente a un cout associé naturel (démontage, chargement, transport, installation).Si ces coûts sont élevés, cela influencera la décision de l’acheteur.Ce dernier voit en effet le cout total d’acquisition.Si les frais sont extraordinaires, il faudra essayer de travailler avec le vendeur pour qu’ils prennent une partie des frais ou faciliter le démontage et chargement.

Ex :le tour CN nécessite une intervention d’une société spécialisée pour le démontage, d’une grue 40T pour le chargement, d’un convoi exceptionnel et un aménagement spécial dans l’usine d’arrivée.

Amortissement comptable (-5%)– un des arguments faible sur le prix d’une machine est l’amortissement comptable.Une machine est achetée et amortie sur les années à venir.Une fois à terme, la machine n’a plus de valeur comptable mais garde une valeur de production.

Ex : au bout de 5 ans, le tour CN a été amorti sur le nombre de pièces produites et n’a plus de valeur comptable.

Couts de vente (-5%) –vendre une machine a un coût de promotion, que ca soit par annonce ou par intermédiaire, en l’occurrence, Exapro.Le vendeur devrait essayer d’en amortir une partie en réduisant son prix.

 

Voici un exemple de réflexion possible.

 

** Voici un exemple de calcul **

 

Prix d’achat en 2002 – Tour CN60 000€ H.T.

Option CN spéciale5 000€ H.T.

Outils5 000€ H.T.

—————

Valeur initiale (hors transport, installation…)70 000€ H.T.

Dépréciation immédiate-30%

Rareté (CN)+5%

Travaille en 2×8 (relativement intense)-5%

Age (5 ans, technologie dépassée)-20%

Entretien régulier, aux normes+5%

Conditions de vente (sur place, aide au démontage)-5%

Coûts de vente-5%

 

soit -55%

Prix de vente conseillé net vendeur31 500€ H.T.

 

Articles similaires

Poster un commentaire

Your email address will not be published.


Warning: Use of undefined constant comments - assumed 'comments' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/12/d432235559/htdocs/wp-content/plugins/get-recent-comments/get-recent-comments.php on line 928

Warning: Use of undefined constant comments - assumed 'comments' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/12/d432235559/htdocs/wp-content/plugins/get-recent-comments/get-recent-comments.php on line 928

Warning: Use of undefined constant trackbacks - assumed 'trackbacks' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/12/d432235559/htdocs/wp-content/plugins/get-recent-comments/get-recent-comments.php on line 929

Warning: Use of undefined constant trackbacks - assumed 'trackbacks' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/12/d432235559/htdocs/wp-content/plugins/get-recent-comments/get-recent-comments.php on line 929