Un point sur le secteur industriel et des machines en Pologne

 

L’Europe fait face à une désindustrialisation massive. En 1995, l’industrie représentait 23.3% du total du PIB européen. Elle n’en représente aujourd’hui que 19.3%. Que ce soit la France, l’Italie, la Grande Bretagne, force est de constater que l’économie européenne se tourne de plus en plus vers les services. On assiste à un transfert du secteur industriel depuis l’Europe vers l’Asie et les NPI (nouveaux pays industrialisés). Malgré cette tendance, certains pays européens résistent et continuent à garder une production industrielle stable voire en hausse. Parmi eux, L’Allemagne bien entendu, locomotive européenne de l’industrie. Mais on retrouve aussi des pays comme la République Tchèque, la Slovaquie et la Pologne.

L’industrie manufacturière représente 33% du PIB en Pologne (2015). Un chiffre largement au-dessus de la moyenne européenne. Mais pourquoi l’industrie polonaise résiste-t-elle si bien dans une économie européenne en contradiction avec cette tendance?  

Une conjoncture économique adéquate

Tout d’abord, l’économie polonaise est une des plus dynamiques en Europe. Le pays est un des seuls qui na pas connu la récession lors de la crise post 2008. On prévoit un taux de croissance de 3.5% en 2016, un chiffre à faire pâlir beaucoup de pays d’Europe.

L’économie polonaise repose notamment sur une très forte demande intérieure et aussi un apport important de la part des fonds structurels européens.

Les institutions européennes, cherchant à relancer l’activité manufacturière de ses membres, avait d’ailleurs souligné le lien entre une bonne croissance économique et un secteur industriel fort. (avec des pays comme l’Allemagne, la République Tchèque et la Pologne entre autres).

Une position géographique idéale

Grâce à sa localisation, la Pologne a su développer ses exportations et ses importations de manière efficace. Ses exportations sont variées et destinées à beaucoup de pays :

Allemagne (27,1%), Royaume-Uni (6,8%), République tchèque (6,6%), France (5,5%), Italie (4,8%), Pays-Bas (4,4%). En somme, la Pologne est à la fois proche des pays à l’ouest de l’Europe mais aussi de ceux plus à l’est. De plus, la Pologne est frontalière avec plusieurs pays actifs dans l’Industrie : Allemagne, République Tchèque, Slovaquie. Seul ombre au tableau, la crise ukrainienne a considérablement réduit les échanges entre Pologne et Ukraine/Russie.

Depuis l’adhésion de la Pologne à l’Union européenne, ses exportations ont augmenté de plus de 30%.

Le secteur des machines, symbole de la réussite de l’industrie

À forte croissance industrielle, forte croissance sur le marché des machines. La Pologne est désormais un des acteurs les plus actifs au niveau européen.

Le secteur des machines est un des plus productifs de l’économie polonaise, les machines représentent 12.5% des exportations totales en  2015, ce qui en fait le plus important pôle d’exportations. Au niveau des importations, les machines, engins et pompes sont également le secteur principal d’importations avec 13.1% des importations totales en 2015. Symbole de cette réussite, le constructeur Japonais Mazak a ouvert un de ses centres de recherche à Katowice (proche de Cracovie). Le pays en lui-même est donc en train de devenir une place forte de la machine industrielle. Autre symbole, chaque année se tient le salon de machines outils ITM à Poznan. L’événement est en train de devenir l’un des principaux rendez-vous des industriels, et est devenu le principal salon de machines industrielles d’Europe Central/Est (avec le MSV Brno)

Le pays s’appuie également sur d’excellents constructeurs de machines industrielles comme :  

Eckert – Machine de decoupe plasma

Avia – Machine CNC

JAFO – Machine metal

AFM – Machine metal

Goma – Machine pour bois

Famad – Machine pour bois

Kimla – Machine de decoupe laser

Un secteur de machines très polyvalent

La plupart des pays consommateurs de machines ont, en général, une spécialité (hormis le secteur des machines outils, dans la plupart des cas). Il est intéressant de constater que la Pologne possède un marché complètement éclaté et que ses achats de machines se situent aussi bien au niveau des machines textiles, packaging, bois ou agroalimentaire…

Voici la répartition des machines achetées par la Pologne avec Exapro sur les trois dernières années 

polish-machinery-industry

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme on peut le constater, le secteur est très éclaté, ce qui montre la polyvalence de l’industrie polonaise mais aussi de son économie. Cette polyvalence a conduit la Pologne à être un des principaux acteurs de la machine industrielle.

Quid des années à venir?

Un récent rapport du FMI nous apprend que le pays devrait connaître une croissance économique proche de 4% et l’inflation devrait se maintenir à un niveau acceptable (entre 1.5 et 3.5%). La Pologne maintient donc sa bonne forme économique. Dans une Europe en voie de désindustrialisation

La Pologne a su tirer son épingle du jeu. Au niveau industriel, tous les voyants semblent être au vert pour que la Pologne s’impose comme l’acteur le plus important d’un point de vue industriel (toujours en compagnie de l’Allemagne).

Articles similaires

Poster un commentaire

Your email address will not be published.